Protea - Les révoltés de l'histoire
header




Accueil > Le Festival > Edito


Edito


C'est par un effort de reprise sur soi et de dépouillement, c'est par une tension permanente de leur liberté que les hommes peuvent créer les conditions d'existence idéale d'un monde humain » affirme l'essayiste et militant Frantz Fanon dans son classique, Peau noire, masque blanc. De Haïti au Burkina Faso, en passant par la Russie, La France, le Mexique, Le Congo, la Chine ou Cuba, les révolutionnaires ne visent pas seulement à renverser un ordre arbitraire pour instaurer un nouveau régime mais postulent tout autant à modifier en profondeur les structures économiques, sociales et culturelles d'une société. Fortes de leaders charismatiques, les révolutions nous renvoient en outre aux puissantes dynamiques collectives qu'elles engendrent, métamorphosant les peuples opprimés en une multitude d'acteurs citoyens.

Dans ce champ historique, le cinéma s'affirme comme une source de premier plan. Images et sons captés avant, pendant ou après les grands soirs, agencés selon des esthétiques variées, restituent les moments clefs et éclairent les faces cachées de ces ruptures temporelles. Des films documentaires éclectiques qui interrogent autant les singularités propres à chaque révolution que les principes universels porteurs d'espoirs galvaudés par les uns ou célébrés par les autres.

En ce sens, la ville de Saint-Denis et l'association Protea vous invitent du 3 au 10 décembre 2016 à revivre pleinement ces Révolutions dans l'Histoire. Conjuguant projections de films documentaires et conférences scientifiques, sur fond de débats entre les invités et le public, ce festival fera dialoguer Cinéma et Histoire, émotions et réflexions. Pour ceux qui souhaitent réagir à l'engourdissement politique ambiant, rejoignez nous au cinéma Ritz lors de cette semaine révolutionnaire : hasta la victoria siempre !


L'association Protea